Découvrir Cauffry/Patrimoine

Patrimoine

La Mairie

Zoom Vers 1630, Charles du Plessis, seigneur de Liancourt, qui possédait déjà des biens dans la paroisse de Cauffry, acheta une partie du fief de Grésilmont, le tout entra dans le marquisat de Liancourt en 1673. La propriété ne comportait pas le bâtiment actuel (mairie), mais un manoir qui occupait la partie Sud du parc ( côté HLM ).
Aux environs de 1850, Monsieur Narcisse Duvoir ( ingénieur mécanicien qui entreprit la fabrication de batteuses fixes dans des ateliers situés à l’emplacement actuel des immeubles du Relais de la Poste face à la Mairie; ces ateliers furent repris en 1861 par Monsieur Gustave Albaret, ingénieur Arts et Métiers) rénova le parc et fit bâtir un édifice appelé petit château, situé à l’emplacement actuel de la Mairie. Le corps de logis devait être à peu près identique à ce que l’on peut voir aujourd’hui, avec en supplément l’adjonction d’une aile sur le flanc Est.
En Septembre 1870, lors de la progression des Allemands de Creil vers Clermont, un combat eut lieu sur la commune et cette demeure fut incendiée par les adversaires. Il ne subsite de la construction qu’une cave voûtée.
La Mairie actuelle est la reconstruction du seul corps de logis primitif réalisée par Madame Veuve Duvoir. Monsieur et Madame Sherrer devinrent en 1892 les nouveaux propriétaires, puis en 1970 la Municipalité s’est rendue acquéreur de l’ensemble de la propriété afin d’y établir la Mairie. Depuis, la Municipalité continue à rénover et embellir ce patrimoine.

La Chapelle Saint - Roch

ZoomSoutraine avait dès les premiers siècles une église en bois dont on ignore l’époque de disparition.
En 1605 il fut construit une chapelle dédiée à Saint-Roch qui fut détruite à la révolution.
La chapelle actuelle date de 1820 et fut rénovée en 1967. Lors de cette rénovation une statue mutilée de Saint-Roch a été trouvée.
Roch : Saint né à Montpellier en 1300, il guérit des pestiférés au cours d’un pèlerinage à Rome.
Atteint à son tour il s’isole dans une forêt, un ange le soigne et un chien du voisinage lui porte du pain et il guérit. En 1350 il meurt en prison, pris pour un espion. Son culte se développa au XV siècle.

Le Calvaire proche de l’église

Classé aux monuments historiques le 20 Février 1932, est selon les uns une œuvre de style flamboyant, et renaissance selon les autres. Son soubassement octogonal présente quatre figures sculptées et il a été plusieurs fois mutilé et réparé.

L'église

Zoom

Cet édifice roman de l’époque de transition, devenu irrégulier par suite de diverses additions, a été classé parmi les monuments historiques le 21 Novembre 1930.
Elle est dédiée à Saint Aubin et à Sainte Geneviève. Saint Fiacre y fut également très honoré en tant que patron des jardiniers.

Le chœur et le clocher sont du XII siècle. Le chœur comprend deux travées aux arcs romans et est éclairé par trois fenêtres étroites. Le clocher est central, carré, coiffé en bâtière et présente sur chaque face deux fenêtres romanes séparées et ornées par des colonnettes. Les fonts, probablement postérieurs au XII siècle, représentent une cuve soutenue par quatre colonnettes.

Pour pénétrer dans l’église il faut noter une particularité; le porche est précédé d’un Narthex simple(vestibule de l’église, en architecture) éclairé par deux fenêtres. Un banc de pierre règne à droite et à gauche.


La Bibliothèque

Zoom



En 1999 la bibliothèque municipale a été installée dans les anciens bâtiments, entièrement restaurés, des communs du petit château.
Le ravalement extérieur date de 2004. A noter que la couleur bleue des boiseries a été reconduite à partir d'écailles retrouvées lors des travaux.

ZoomBâtiment en 1925